samedi 3 octobre 2020

Une année en poésie

 

Une année en poésie, un poème à partager chaque jour, sélection de Emmanuelle Leroyer, illustré par Frann Preston-Gannon, éditions Gallimard Jeunesse, 29.90 euros :

Réserver ce livre

La poésie, c'est

le pouvoir de vivre

                      et de voler jusqu'à la Grande Ours

dans l'éclat d'un brin d'herbe

                                                                  René Depestre

         Le bateau et la mer

- Quand je vogue, parfois, j'ai peur de toi.

Ce soir, s'il te plaît,

pourrais-tu comme ce matin être calme ?

demande le bateau à la mer.

- Chut, parle plus doucement,

répond la mer,

il ne faut pas réveiller le vent.

Ne dis rien non plus aux oiseaux, ses amis.

Mais oui, cette nuit,

sois rassuré, c'est promis: 

je ne dormirai que d'une seule vague.

                                    Carl Norac (inédit)

Parce que la préface de ce très bel album parle d'elle-même à travers les mots d'Isabelle Carré, nous lui laissons place:

"Les poèmes qu'on n'oublie jamais, qui nous accompagnent toute la vie, sont ceux de notre enfance. Ils nous aident à saisir le monde à un âge où chaque mot, chaque image recèle encore une part de mystère. Tenir dans sa main un marron ou une feuille morte, et entendre un poème sur l'automne... Faire un bonhomme de neige, sentir la glace fondre sous la langue, et vivre ce petit miracle en compagnie d'un poète, qui ne s'est toujours pas remis de la beauté d'un flocon... Jouer sur la plage, construire des châteaux de sable, puis se souvenir de quelques vers appris à l'école sur les bateaux et la mer qui les porte... (...).

Surtout, les poètes nous "apprennent à voir". Alors, comme Rainer Maria Rilke, Baudelaire et Rimbaud, entraînons-nous à faire un pas de côté. Arrêtons-nous un instant au bord de la route ou au bord de l'eau, pour découvrir autre chose...

Et le soir, avant de dormir, lisons aux enfants tous ces poèmes. Sans doute verrons-nous se former sur leurs lèvres un sourire et même, peut-être, les premiers vers d'une jeune poète."




Aucun commentaire:

Publier un commentaire