samedi 3 octobre 2020

Americana de Luke HEALY

Americana de Luke HEALY aux éditions Casterman, 23.00 euros

Réserver ce livre

Pas facile de réaliser son rêve américain, Luke Healy en témoigne dans cette grande et longue épopée.

Luke Healy est né en Irlande, un peu de sa famille vit aux États-Unis mais cela ne suffit pas pour lui permette de résider comme il l'entend sur sa terre promise. Il mène des études qui le font séjourner ici et là durant quelques mois dans des universités mais ce n'est pas le but de sa recherche. 

Pour éprouver complètement son besoin d'Amérique il a décidé, depuis qu'il en a eu connaissance, de faire son PCT (Pacific Crest Trail), le graal des randonneurs qui consiste à remonter toute la côte pacifique depuis la frontière du Mexique jusqu'au Canada. Quatre états à parcourir, plus de 4 000 kilomètres de marche, un sentier balisé qui permet de constituer une communauté de marcheurs qui s'entraident, qui s'encouragent et se donnent des conseils. 

C'est ainsi que l'on commence à faire vraiment connaissance avec Luke, son caractère plutôt têtu va non seulement lui servir lors de son grand défi mais encore le rendre d'une certaine manière plus sympathique et plus attachant. Mais au-delà de l'expérience personnelle, Luke Healy nous gratifie de ses dessins mémorables, paysages du désert où la silhouette de Luke se détache suant sang et eau. Puis de fantastiques montagnes forestières agrémentent la grande leçon de géographie de cet album.

Américana nous offre aussi le privilège de cheminer dans des espaces géants que notre imaginaire peut façonner à volonté ce que des photographies ou des films auraient probablement appauvri. Voilà donc un voyage sans fatigue, sans contrainte, nourrit d'anecdotes parfois hilarantes et d'autre fois touchantes. Une expérience humaine démesurée sur ce continent américain toujours plus surprenant quoiqu'on en pense. Merci M. Healy d'avoir pris le temps de dessiner tout ça car vous êtes d'abord un formidable dessinateur et sûrement un grand marcheur.



Aucun commentaire:

Publier un commentaire