samedi 3 octobre 2020

Le monde du vivant de Florent Marchet

Le monde du vivant de Florent MARCHET aux éditions Stock, 19.50 euros.

 
La Terre qui, à raison, nous préoccupe, s' invite en cette rentrée littéraire avec insistance. L' écologie est donc un sujet qui déborde suffisamment dans nos vies pour atteindre le roman et fournir à nos écrivains une matière à fictions. Florent Marchet, dont certains connaissaient les talents musicaux, se ménage une place de romancier et surprend en installant avec beaucoup de réalisme Jérôme et sa famille dans une ferme.
 
Jérôme n' était pas destiné à manœuvrer un tracteur pas plus qu' à traire des vaches ou vendre des fromages au marché. Il a suivi des études pour cela et en est sorti ingénieur. Plus fort, il a convaincu Marion de l' épouser et de le suivre dans cette ferme loin de Paris pour y commencer une vie paysanne et, détail important, référencée bio.
 
Autre détail, les enfants de Marion et Jérôme: Solène, qui est la plus grande, est impliquée dans l' activité fermière au contraire de Gabin dont les jeunes années sont épargnées.
Mais Solène commence dans le même temps à découvrir d' autres aléas de la vie que sont les premiers élans sentimentaux voire sexuels. Entre Jérôme et Solène une guerre larvée se déclare à laquelle Marion tente d' appliquer de nombreux "cessez-le feu". Or, voici que Marion dans l' intense activité que réclame la ferme, est victime d'un malencontreux accident. L' été approche, Jérôme est contraint de faire appel à un "Woofer", un terme nouveau qui s' applique à des bénévoles qui apportent leur aide aux agriculteurs qui ont choisi de cultiver en bio. Ce sera donc Théo, un jeune homme bienveillant et pétri d' expérience qui produira les grands bouleversements que chacun, consciemment ou pas, attendait.
 
Le monde du vivant démontre peut-être quelques limites à la vie campagnarde telle que le conçoivent ceux qui la théorisent avant de l' avoir expérimentée. L'auteur n' en écarte pas pour autant le courage qu' il y a à se lancer dans cette entreprise et rend très bien compte des difficultés qui affectent le travail de ces nouveaux paysans. Un roman donc moins militant qu' il n' y paraît.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire